Le portage salarial c’est quoi ?

Le portage salarial, apparu dans les années 1980 et instauré par le Code du travail, permet aux professionnels sans statut juridique de mener une activité professionnelle indépendante en tant que salarié.
Ce régime de travail fait intervenir trois protagonistes principaux :

1.la société de portage qui emploi le salarié « porté »,
2.Le salarié porté, lui-même, qui mène son activité professionnelle tout en disposant d’une grande liberté d’action de souplesse au regard de son emploi du temps,
3.le client.

Préférant le mécanisme de l’intérim, le portage salarial a longtemps été boudé tant par les salariés que par les organismes en mesure de porter des « employés ».
Ce n’est que vers les années 2000 que ce régime a connu un certain succès. On estime aujourd’hui à 15000 le nombre de contrats de portage en activité.

Le portage salarial pour qui ?

Pour les métiers de service

Dans l’absolu le portage salarial peut concerner toutes les branches de l’emploi. Dans la pratique il s’adresse essentiellement à des cadres désirant travailler en toute autonomie dans le domaine des services.

Généralement le partage Salarial est choisi afin :

1. de bénéficier d’un statut souple et sécurisé et pour tester un projet afin de concentrer son énergie sur le contenu du projet et faire abstraction des soucis de la création d’une entreprise.

2. d’obtenir un revenu d’appoint

3. de se libérer des contraintes de la gestion de l’entrepreneuriat tout en sécurisant le parcours de ses bénéficiaires.

De manière plus pratique on trouve parmi les salariés portés des consultants, des travailleurs indépendants, des auto-entrepreneurs, des créateurs d’entreprise, des cadres à temps partagé, de jeunes diplômés,des retraités voire des personnes en recherche d’emploi

Le portage salarial ça fonctionne comment ?

Le rôle des 3 protagonistes

Le portage salarial est un processus qui établit des relations entre trois protagonistes : l’employé porté la société de portage, et le client

– L’employé porté établit un contrat avec la société de portage salarial et devient employé de cette dernière. Ce contrat est appelé “Convention de portage”. Il gère ensuite sa clientèle, négocie avec elle son activité professionnelle et son emploi du temps.

– La société de portage établit les contrats avec les clients proposés par l’employé porté ; rémunère le porté et encaisse les factures du client .C’est généralement elle qui gère les recouvrements des factures. Chaque salarié porté est considéré comme un centre de profit auquel sont affectés les frais de fonctionnement.

– client se tourne ainsi vers le porté pour mettre au point les prestations de ce dernier et vers la société de portage pour tout ce qui concerne les activités administratives ou financières

Le portage salarial est différent de l’intérim.

Deux régimes bien différents.

Le portage salarial se différencie clairement du régime intérimaire sur deux points spécifiques :

Les démarches commerciales sont effectuées par l’employé porté.
• Le porté n’a pas de relations hiérarchiques avec l’entreprise cliente
Il est à noter que l’entreprise de portage salarial prélève une commission allant de 3% à 15%et généralement 10% sur le chiffre d’affaire occasionné par le salarié porté.

Il est donc important pour le salarié porté de bien choisir son entreprise de portage et de négocier cette commission.

Les 6 avantages du portage

Des avantages nombreux

Les avantages du portage salarial sont nombreux, celui-ci permet:

1. de bénéficier du statut de salarié et de disposer d’une couverture sociale.

2. d’être reconnu par le pôle emploi et ainsi de bénéficier des indemnités de chômage,

3. de tester une nouvelle activité avant de s’installer à son compte

4. de pratiquer durablement une activité de service, notamment dans les domaines de la formation, du conseil, de l’expertise
ou autres.

5. De faire abstraction des obligations liées à la gestion d’une entreprise pour se consacrer à son activité propre.

6. De sortir du chômage en proposant à sa clientèle un régime attractif.

Le portage salarial en synthèse

Potage et Auto entreprise deux régimes complémentaires

Le portage salarial est un statut bien pratique qui n’a pas vu le succès qu’il aurait dû connaître.

Il est certain que la mise en place des régimes de l’auto-entreprise et celui de l’entreprise individuelle à responsabilité limité (EIRL) va capter encore une part des salariés attirés par ce type de statut.

Néanmoins, le portage salarial restera attractif pour nombre de salariés ne pouvant, pour des considérations de chiffre d’affaire, prétendre à ces deux régimes concurrents.

L’EURL depuis quand ?
L’auto-entreprise : Pour qui ?